jeudi 7 juillet 2016

Krishnamurti

Krishnamurti « La Vérité est un pays sans chemin »
Éveilleur spirituel par la simple attention sans objet particulier, l’observateur se dissout dans l’observation, d’où émerge un qui-vive absolu quant à la pensée.
Jiddu Krishnamurti, ce penseur non-conformiste a été l’auteur de très nombreux ouvrages de référence, stimulant une dimension spirituelle affranchie de toutes croyances.

A la base de l’enseignement de Krishnamurti était la conviction que les mutations fondamentales de la société ne peuvent aboutir qu’au prix d’une transformation de la conscience individuelle. L’accent était mis sans relâche sur la nécessité de la connaissance de soi, et sur la compréhension des influences limitatives et séparatrices du conditionnement religieux et nationaliste. Il insista assidûment sur l’impérative nécessité à l’ouverture, de ce « vaste espace dans le cerveau où est une énergie inimaginable ». C’était là, semble-t-il, la source de sa propre créativité.

Sur le Web

Vidéo


Satprem

Satprem

Explorateur spirituel et écrivain 

Satprem, « celui qui aime vraiment » en Sanskrit de son vrai nom Bernard Enginger, est un explorateur de la métamorphose humaine « l'homme est un être de transition », dédié à Sri Aurobindo et à Mère qui est  à l'origine de la cité d'Auroville en Inde.
Postérieurement à son expérience indienne, Il reconnait André Gide comme son premier maître spirituel. Pendant la guerre, il entre dans un réseau de résistance. Il est arrêté par la Gestapo et passe un an et demi dans le camp de concentration de Buchenwald. Il cessa d’œuvrer directement dans le monde sensible le 9 avril 2007.