dimanche 31 mai 2015

La voix du L@T* / La WebRadio

Ce 21 juin 2015 ne sera pas que le jour du solstice d'été et de la fête de la musique, mais également l'ouverture de [libre @ toi*[, la plate-forme transmédia d'échanges, de partages et de pratiques, s'ouvrant à chacun comme un éventail étendu de possibles à s'approprier et à redistribuer.


http://libre-a-toi.org/
le L@T* - sa WebRadio

Les thèmes développés 

Informatique libre, cyberculture, nouvelles technologies, écologie, arts nouveaux, alter-consommation, économie sociale et solidaire

Les promoteurs de ce projet :

  • Olivier Grieco Architecte du projet, Olivier est le créateur de Libre@Toi*. Garant de l'identité de la structure, il en supervise le développement. 
  • Clara Delpas Journaliste scientifique indépendante et écrivain, Clara supervisera les rubriques sciences et environnement de Libre@Toi*. 
  • William Agasvari Ingénieur système et réseau, William rend possible le web de Libre@Toi*. Il traitera des sujets de cyber-culture. 
  • Alexandre Prely Animateur, producteur, directeur d'antenne, Alexandre est responsable du pôle média de Libre@Toi*. Il traitera des sujets liés à l'alter-consommation. 
  • Patrice Andreani Promoteur acharné du logiciel libre, Patrice supervisera les rubriques tutoriels de Libre@Toi*.

vendredi 29 mai 2015

mardi 26 mai 2015

William Agasvari

William Agasvari

Journaliste spécialisé informatique

Sur le Net

Événements / Actualités

vendredi 22 mai 2015

Radios

  • Radio Versastyle, la Radio Mondiale de la Francophonie dans l’Éveil à la conscience et à la Quête personnelle.
    Merci de partager votre appréciation de la Radio Versastyle via les commentaires.
  • RIM, Radio Ici et Maintenant.
    Revue de presse, le paranormal, le phénomène Ovni, Santé et Spiritualité, Énergies positives, des émissions politiques ou de société, la culture informatique, hotline en direct informatique, analyse en direct de rêves des auditeurs par Tristan Moir, vos droits avec l'avocat Bernard Méry qui traite des problèmes juridiques en direct, Paris-Culture, Antenne libre, etc.
    Merci de partager votre appréciation de la Radio Ici et Maintenant via les commentaires.
  • Zolkin, cette Radio diffuse des informations alternatives dont les thèmes sont Politique, Santé, Culture, Science, Spiritualité, Économie, Technologie, Ufologie... En émissions en direct ainsi que des conférences ouvertes au public. La ligne éditoriale de cette webradio envisage les sujets abordés dans une intention d'amour et en conscience.
    Merci de partager votre appréciation de la Radio Zolkin via les commentaires.
  • [libre@Toi*[ Plate-forme trans-média d'échanges, de partages et de pratiques. Éventail étendu de possibles à s'approprier et à redistribuer.
  • Aligrefm.org Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

Vous connaissez une radio alternative,
merci de proposer inscription de votre radio dans cette liste via les commentaires.

jeudi 21 mai 2015

Justine nous propose de réfléchir sur nos principes directeurs, l’émerveillement et la négation

Hélène nous lit l’échange entre Justine et Franck :


Bonjour Franck,
Pour répondre à votre commentaire du 8 mai, sur ce que j'en pense ?
Concernant l'expression de Mme Obama (si je ne me trompe), effectivement cela rejoint bien ce que j'ai voulu dire, je trouve que la phrase est assez explicite, et je n'y vois rien d'autre à ajouter. C'est le genre de phrase qu'il faut toujours garder dans un coin de sa tête, pour éviter de se perdre dans les influences d'autrui. Ce qui n'empêche pas que l'on ait toujours besoin de l'avis des autres. C'est quelque part un drôle de paradoxe qui fait partie de notre nature humaine.
Mais si votre "qu'en pensez-vous ?" référait à l'ensemble de votre commentaire ...
Et bien je pense que vous avez eu une très bonne initiative avec ce forum, qui nous a permis d'apprendre quelques étonnantes vérités cachées à propos de la RIM. Et pour cela je vous en suis très reconnaissante. Je trouve votre volonté de faire évoluer notre société vers plus de liberté, plus d’humanité, plus de fraternité, plus de justice, plus d’écologie tout à fait admirable. J'ai juste quelques réserves par rapport à l'emploi du terme "émerveillement", parce qu'à mon sens le merveilleux renvoi à des formes de fantaisies qui éloignent de la vérité. Encore une fois cela n'engage que moi, c'est mon côté "terre à terre". Enfin par rapport à cette phrase en rouge qui vient gentiment taper sur les doigts pour rappeler la règle, j'ai un peu de mal à saisir ce refus de la négation? Sans doute parce que la psychologie, et beaucoup d'autres sciences ne sont pas de mon domaine. Mais il me semble qu'il ne peut exister de débats et de liberté d'expression sans oppositions et contradictions, et sans la possibilité d'émettre le doute. Je conçois la critique comme quelque chose de constructive plutôt que comme quelque chose de négative. Mais encore une fois, à chacun sa propre vision.
J'espère que vous ne m'en voudrez pas de m'être quelque peu étalée, mais comme vous m'avez posé cette vaste question de ce que je pensais ? Sans savoir exactement à propos de quoi ... Je me suis permise de répondre, et de m'éloigner quelque peu du sujet initial. Je ne pense pas avoir d'autres choses à ajouter ici, car je risque d'être un peu "borderline" par rapport au cadre que vous avez défini.
Encore merci et bien amicalement.
Justine

Réponses :
  • Franck 11 mai 2015 11:58
    Heureuse journée à vous Justine,
    Nous sommes sur la même longueur d’onde. Je vous suis profondément reconnaissant de nous avoir offert votre pensée.
    Le leitmotiv est bien de Michelle.
    Votre commentaire mérite une attentive imprégnation pour y répondre avec le soin qu’il mérite. C’est le vœu que je me forme.
    A très bientôt donc, comme je l’espère.
    Franck

  • Franck 21 mai 2015 10:39
    Bonjour Justine,

    Votre commentaire soulève des questions essentielles qui m'interpellent. C'est une des raisons pour lesquelles, j'ai pris un certain temps à m'en imprégner pour y répondre avec soin. Je suis en phase avec vous au sujet du premier point que vous abordez quant à l'utilité d'un leitmotiv pour garder, malgré les influences extérieures, un certain cap dans sa vie, avec toutefois certaines précautions. Car, à mon sens, si ce principe directeur n'est pas l'expression d'une réelle prise de conscience de soi, cela peut devenir une prison suggestive. Si au contraire, cette discipline choisie permet de se recentrer sur l'essentiel à chaque instant, je dis oui. Par exemple, goûter à son silence intérieur de façon régulière dans la journée est une pratique qui me satisfait bien, comme source d'inspiration. On rentre dedans avec une question et bien souvent on ressort de cette parenthèse avec la réponse.
    Par ailleurs, les sollicitations de notre entourage sont probablement essentielles à un chemin de vie harmonieux, si nous leur accordons une authentique présence. Carl Gustav Jung nous en rappelle l’importance par cette pensée « Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin. »

    Je comprends que le terme de fantaisie puisse créer chez vous une certaine réserve. Car quelques facettes de ce mot évoquent des actes irraisonnés et irrespectueux par déni d'empathie pour autrui. L'émerveillement est tout autre; comme celui de percevoir le miracle de la vie à en être submergé d'émotion. Cette expérience ouvre à la paix, à la joie, à l'humilité, au respect et à la gratitude; à l’excès peut-on verser dans la fascination, certes.

    Comme vous le soulignez, la négation est une faculté nécessaire à l'épanouissement de l'intelligence. Quelle valeur possède mon "oui" si je n'ai pas la liberté de répondre "non" ? La question centrale devient alors d'où fais-je émerger ma réponse ? Le danger de la négation advient lorsqu'elle est employée pour s'opposer sans conscience, pour maintenir une situation devenue inadéquate avec l’environnement. Lorsque nous n'acceptons pas de mourir pour renaitre, que nous nous arc-boutons sur le passé, sur l'illusion de ce que nous pensons être. Or notre nature intime n'est pas accessible à la pensée, cette trace figée dans la mémoire. Le mental est une infime partie de notre réalité. Lorsque nous percevons notre nature profonde, l'intellect abandonne sans effort la peur de la métamorphose perpétuelle.

    Par ailleurs, mon intuition m'incline à penser qu'il y a quelques perles à appréhender dans la négation; lorsque l'écueil de la tension qu'elle suppose est dissous par la compréhension.

    Je vous remercie à nouveau de m'avoir ouvert l'esprit par vos réflexions et serais heureux de connaître les domaines où vous aimez déployer vos connaissances et votre créativité.

    Bien amicalement.
    Franck

mercredi 20 mai 2015

Jon Kabat-Zinn

Jon Kabat-Zinn
Jon Kabat-Zinn est un professeur émérite de médecine. Il a fondé et il dirige la Clinique de Réduction du Stress et le centre pour la pleine conscience en médecine de l'université médicale du Massachusetts. Il enseigne la méditation de la pleine conscience comme une technique destinée à aider les gens à surmonter leur stress, leur anxiété, leur douleur et leur maladie. Il est membre du conseil d'administration du Mind and Life Institute, qui a pour but de promouvoir un dialogue entre la science et le bouddhisme. Il est également l'auteur ou coauteur de nombreux ouvrages dans ses domaines d'excellence.

Sur le Web


Radio Versastyle

http://www.radioversastyle.com/
Radio Versastyle est une Radio Mondiale de la Francophonie dont le plaidoyer est l’éveil de la conscience au travers de la quête personnelle. Elle présente différents contenus d’émissions à l’intérieur de sa programmation.

Sur le Web

Sondage d’intérêt

En haut à droite du blog a été positionné un sondage d’intérêt ; commencé le mercredi 20 mai à 9h19 dont la clôture était programmée à 9h19 samedi 30 mai 2015. Dont les résultats sont publiés ici :

Résultats : sondage d’intérêt pour la Radio Versastyle
Nombre de votes : 5
Captivante 3 (60%)
Intéressante 2 (40%)
Indifférent 0 (0%)
A oublier 0 (0%)

Eckhart Tolle

Eckhart Tolle
Eckhart Tolle, de son vrai nom Ulrich Leonard Tolle, est un Enseignant du processus de présence et à l'éveil spirituel, écrivain et conférencier, connu pour ses best-sellers : Le Pouvoir du moment présent et Nouvelle Terre.

Sur le Web

samedi 16 mai 2015

Centre Zensho Tao Chan

http://www.zen-guide.de/zen/meister/id/33
Le Centre Zen Tao Chan est sous la direction personnelle du maître Zen Zensho W. Kopp.
Zensho enseigne une voie moderne de mystique universelle qui correspond aux besoins et aux conditions de vie de l’homme occidental d’aujourd’hui.

Il propose une vision holistique adaptée à notre époque pour tous ceux qui poursuivent une quête spirituelle. Il est l’auteur de nombreux ouvrages; qui permettent à toute personne en quête spirituelle un accès plus profond à l’essence fondamentale de toute mystique. De part son origine occidentale, Maître Zensho témoigne que l’on peut atteindre la clarté éveillée de l’esprit sans pour cela avoir des racines orientales. Il est le successeur direct du Dharma du Maître Zen Soji-Enku.

Poursuivre votre étude

Soji-Enku

http://www.zen-guide.de/zen/meister/id/27
Soji-Enku

François-Albert Shuman (Zen Nom Soji-Enku), (né le 20 Mars 1908 à Budapest; † 17 mai 1977, Frankfurt am Main) était un philosophe, auteur et expert sur le Zen. Il était une origine austro-italien Français. Après des études à Paris, Rome et Vienne, il a atteint un doctorat à Dr. phil. puis avait longtemps travaillé pour des magazines et des diffuseurs. Pendant la guerre, il est fait dans prisonnier politique, a été déporté en Allemagne d'où il s'évada sont du camp Wuhlheide. En France, il a été membre jusqu'à la fin de la guerre le mouvement de résistance. Il a entretenu une amitié de longue date avec Teilhard de Chardin. Après sa mort, il a écrit la première biographie de Teilhard et traduit en plusieurs langues travail critique sur Teilhard. Plus écrits philosophiques et œuvres littéraires suivies. A Paris, il devient l'élève de Maître Zen Taisen Deshimaru. Lors d'un séjour au Japon, il est devenu un étudiant de Kosho Uchiyama Roshi, l'ordination de moine reçu dans le monastère zen Antai-ji et son nom Zen Soji-Enku. Il est retourné à l'Europe et a donné des conférences et des cours pour la diffusion du zen soto en France, en Italie, en Suisse et surtout en Allemagne, où il a fondé le Zendo Francfort, qu'il a dirigé jusqu'à sa mort subite en 1977.

Sources de l'article

mardi 12 mai 2015

Yoga Journal France

yoga journal france
Yoga Journal France est le blog de référence, novateur, qui regroupe les dernières tendances du monde du yoga. Modèle pour tous les pratiquants de yoga à la recherche d’informations sur les différentes écoles de yoga : hatha yoga, ashtanga ou power yoga, Iyengar, Shivananda, vinyasa krama, yoga jivamukti, kundalini, bikram, yoga nidra, Yin yoga… Les nouvelles tendances comme le yoga prénatal, yoga pour enfants ou pour les séniors, le yoga en entreprise seront abordées.

Yoga Journal France
Savoie Technolac
17 rue du Lac Saint André
73370 Le Bourget du Lac, France
www.yogajournalfrance.fr

Beltane


Beltane Angel "Apporte toi la confiance"


L'Artiste
Beltane Angel

Son partage Spirituel
Beltane

lundi 11 mai 2015

Il se peut que les choses simples soient les choses les plus extraordinaires

L'infatigable Hélène nous lit l'article :


"Il se peut que les choses simples
soient les choses les plus extraordinaires..."

Djalâl ad-Dîn Rûmî


Cette citation de Rumi, s'apparente un peu à un Koan, en cela qu'elle trace une perspective entre les notions de simple et d'extraordinaire qui ne sont pas fondamentalement opposées. En ce sens que les phénomènes réputés compliqués ou simples peuvent être tout aussi extraordinaires dans leur genèse. Par ailleurs, un phénomène peut être simple en surface et complexe dans sa structure. Par exemple, une graine germe principalement avec humidité et chaleur, en apparence, de façon banale. Pourtant le principe de germination est complexe, voire extraordinaire, lorsque on étudie ce processus d'un peu plus près. L'animation produite par la chaleur sera accessible au germe par l'eau, puis se déclenchera la magie de l'élan vital de la duplication cellulaire.
Ce petit exposé nous montre qu'une chose d'aspect simple peut être perçue comme exceptionnelle voire prodigieuse, certes; mais nous ne rejoignons pas encore tout à fait la pensée de Rumi. Il dit "les plus extraordinaires"; donc toute la différence se situerait dans la qualité du regard que nous portons sur le monde. C'est la conscience que nous mettons dans nos observations qui nous permet de percevoir le pur don d'être présent à ce monde sensible et d'en sentir l'émoi.

Le miracle serait opérant 
dans la façon dont nous posons notre attention.

Merci de nous ouvrir à votre regard intérieur sur cette question.

vendredi 8 mai 2015

Éveilleur spirituel

Hélène nous lit l’article :

L'éveilleur spirituel serait un Être qui déclenche l'éveil à la nature profonde d'un individu.

jeudi 7 mai 2015

Radio Zolkin

Radio Zolkin

Thèmes

Cette agora diffuse des informations alternatives dans les domaines :
  • Politique, 
  • Santé, 
  • Culture, 
  • Science, 
  • Spiritualité, 
  • Économie, 
  • Technologie, 
  • Ufologie...
En émissions en direct ainsi que des conférences ouvertes au public.

Sa ligne éditoriale

Les sujets sont abordés dans une intention d'amour et en conscience; car la dénonciation des problèmes du monde est inopérant du fait que notre inconscient ne comprend pas la négation.

Sur le Web

Sondage d’intérêt

En haut à droite du blog a été positionné un sondage d’intérêt ; commencé le vendredi 8 mai à 19h23 dont la clôture était programmée à 19h23 mardi 19 mai 2015. Dont voici les résultats ici :

Résultats : sondage d’intérêt pour la Radio Zolkin ?
Nombre de votes : 5
Captivante 0 (0%)
Intéressante 4 (80%)
Indifférent 1 (20%)
A oublier 0 (0%)

mardi 5 mai 2015

Adiémus partage son point de vue avec nous ; je lui réponds.

Ne perdez pas votre vie à combattre des idées ; mettez les vôtres en œuvre.
Ce n'est que par là seulement que vous ferez disparaître les injustices.
" Créer, c'est résister. Résister, c'est créer "



  1. Ton leitmotiv "Ne perdez pas votre vie à combattre des idées ; mettez les vôtres en œuvre" me semble particulièrement pertinent, si l'on vise l'efficacité. Cette expression est-elle de ton cru ?

    Je devine le lien avec ta conclusion "Créer, c'est résister. Résister, c'est créer."

    Mais je m'interroge sur le rapport de l'acte créateur et celui de résistance. Naturellement on pense à la liberté, bien entendu. Toutefois un acte de pure création peut-il venir en réaction ? Résister face à une situation injuste est légitime et peut produire une transformation salutaire, certes; mais l'acte de créer peut-il être prévisible, autre que gratuit ? Jusqu'à un certain point, n'est-il pas exact de penser que ce qui est vraiment créé est innommable, puisque totalement neuf ?

    Bonjour Franck et bon dimanche ; certes, cette citation " Ne perdez pas votre vie à combattre des idées ; mettez les vôtres en œuvre " est de " moi " mais ici, il n' y a pas de mon, moi et de je ; on partage. Elles viennent toutes seules suite à des réflexions ; si elles peuvent parler à quelqu'un c'est bien.

    La conclusion qui est " Créer, c'est résister. Résister, c'est créer." est de Stéphane Hessel.
    Et je trouvai soudain que la citation de Stéphane Hessel, allait bien avec ce qui m'est venu à l'esprit ; certes, peut-être pas en réaction, mais par l’innovation ; l'innovation remplace l’ancien et presque sans violence, une révolution sans violente.

    C’est faire disparaître et sans violence, ou presque, toutes les injustices ; qu’elles soient sociales ; environnementales et même au niveau de l’information ce que dénonce d’ailleurs Assange. (Je m’éloigne du sujet ou pas) en fait il dénonçait l’information asymétrique, celles que nous avons, nous, et celles que s’octroient certains pays.


    1. Bonjour Adiémus,

      Merci pour ton leitmotiv. Je l'ai mis en avant, afin que le plus grand nombre puisse en profiter.

      Concernant la citation "Créer, c'est résister. Résister, c'est créer." Stéphane Hessel en est-il le seul auteur ?

      On la présente sur internet comme un appel lancé par d'anciens membres du Conseil national de la résistance (CNR), Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, et Maurice Voutey.
      1. Bonsoir Franck, je ne sais pas si Stéphane Hessel en est le seul auteur ! Mais je connais, certes, cette vidéo.

      2. Je te remercie pour ta précision sur Stéphane Hessel.

        Poursuivons donc la réflexion intéressante sur laquelle nous échangeons; sur le principe je pense que vouloir faire disparaitre toutes les injustices sans l'usage de violence est particulièrement louable. Mon intuition est que la méthode pour atteindre cet objectif ambitieux serait d'agir à partir de la perception de notre propre vie. Car s'opposer à une situation extérieure, que nous déplorons, a de fortes chances d'entretenir l'élan négatif dont nous espérons la fin. La première étape serait d'aborder le problème de façon systémique, puis de rechercher dans nos comportements personnels si nous n'aurions pas nous-mêmes des conduites analogues appliquées à d'autres domaines, à remettre en question. S'il y a lieu à transformation, déployer notre imagination pour trouver des façons de faire innovantes et mettre en mouvement nos potentiels personnels susceptibles d'améliorer la synergie du système que nous souhaitons faire évoluer favorablement. Notre réussite ne pourra ensuite que faire tache d'huile, si elle est réellement efficiente. Une méthode innovante libère de l'énergie et se propage spontanément de proche en proche. Car la vie cherche à produire plus avec moins. C'est la pente naturelle de son cheminement, me semble-t-il.

        Bien amicalement. Franck


Adiémus 26 août 2015 09:12
Bonjour à toi Franck comment te portes-tu, cela me fait penser, puisque tu souhaites partager tes réflexions, je te donne, si tu l'acceptes, quelque chose qui était sur le Forum de RIM, il y a très longtemps déjà, il s'agit du syndrome du bocal. Là en effet, cette histoire est terriblement impressionnante concernant les capacités du cerveau et elle viendra en complément de ta vidéo ! Voici la vidéo http://www.dailymotion.com/video/x92bci_syndrome-guillain-barre-le-syndrome_tech

(Juste un aparté comme ça, je commence à me lasser du forum le Parisien.fr ces gens pensent que nous sommes sans doute aveugles, c'est fatigant, car certains des forumeurs ne sont pas de vrais internautes, cela se sent si l'on a un minimum d'intuition ; ce site essaye désespérément de faire tourner leur forum, c’est un forum fait pour les publicitaires on y parle de mièvreries pour vendre des mièvreries à des mièvres et c’est insupportable, je joue le jeu de la mièvrerie juste histoire de déposer quelques petites choses çà et là, mais dans le fond c’est triste, oui c’est triste car ce forum est à l’image de cette société bête et du mange-tout. Et être dans cette société débile c’est si fatigant. Fin de l’aparté.)
Mais avec plaisir cher Franck !
Bien @ toi !





  1. Bonjour, Adiémus, J'ai visionné ta vidéo. Elle est intéressante. D'une façon générale, il semble que le corps des êtres vivants possède une certaine capacité d'autorégénérescence. La dégénérescence et son aboutissement la mort, paraît également une solution nécessaire, et choisie par la vie pour s'adapter aux conditions de l'environnement fluctuantes. Par extrapolation, on peut imaginer que la vie choisit de mourir, lorsqu'elle ne se sent plus en corrélation harmonieuse avec son environnement. Vois-tu les choses du monde se dessiner ainsi?

    Je te suis reconnaissant de prendre de mes nouvelles. Mes deux jambes me portent toujours vaillamment sur notre belle planète en pleine mutation. J'espère qu'il en est de même pour toi.

    Concernant le Web, je pars du postulat qu'il peut être ce que nous voulions qu'il soit. Le premier pas de cette démarche serait d'être en éveil sur ses propres intentions, lorsque nous le modelons lors de nos interventions. Car l'essentiel, selon moi, est de créer le monde à partir de son coeur, le seul royaume où nous nous devons de régner en maître. Pour le reste, je fais confiance à l'ordre universel. Je laisse l'empire aux mains des ambitieux. Gand bien leur fasse à régner sur le monde matériel.

    Bien amicalement. Franck


Hélène nous lit l’échange entre Adiémus et Franck :
Je vais te donner mon modeste point de vue ; mais avant je reprends ce que tu as écrit "mon parcours m’invite à être centré sur la vacuité, qui n’est pas une exclusion du caractère tangible du réel, mais la prise de conscience de l’absence de frontière véritable entre les Êtres." Moi je te réponds, Franck, que le monde dans lequel nous sommes n'en n’est pas là du tout, il faut choisir, hélas, il ne faut pas trop prendre d'avance sur ce monde, car le monde dans lequel nous sommes est un monde matérialiste et individualiste, auquel hélas, il faut faire avec mais je n’ai pas dit que j’y adhérais, mais la prise de conscience, selon laquelle, nous sommes tous de même souffle et que comme l’écrit Allan Kardec, qui là, certes, relève du monde spirite, mais dont le message est le même, "que nous sommes plus proches que nous le croyons "mais qui n'est hélas pas d’actualité maintenant, si toi, Franck, tu l'as bien intégré, d'autres, au contraire divisent pour mieux régner et font en sorte que ce que nous savons déjà, ne parvient jamais aux oreilles de certains afin que les guerres puissent continuer car les guerres rapportent des bénéfices !

Cher Adiémus,
Heureuse journée à toi,
Je me suis donc imprégné de ta pensée et j’ai parcouru ce que produit Wikipédia sur Allan Kardec. Une ouverture d’esprit sur le spiritisme intéressante, probablement favorables au progrès spirituel, intérêt largement reconnu au Brésil. Ton propos et la pensée d’Allan Kardec se placent dans une logique d’évolution et donc d’une cause produisant un effet. C’est une vision de la création qui est indéniable lorsque notre mental observe le monde. Le temps semble s’écouler au sein d’une transformation du manifesté dans la direction d’une conscience toujours plus fine. Avec un passé figé, un présent qui se renouvelle d’instant en instant vers un futur fortement contraint par les causes. Or il semble que le temps et l’espace, selon la physique quantique, ne soient qu’un sous-produit de la création. La première réalité issue du néant serait pratiquement dépourvue de la dimension spatiaux-temporelle ; d’infinitésimales petites cordes vibrantes se combinant pour former les particules élémentaires, puis les atomes, les molécules, les virus, les bactéries, le végétale, le règne animal et les êtres doués de conscience pour schématiser rapidement. A chaque stade la conscience de soi s’affine avec une perception de l’environnement toujours plus grande. Le monde spirite serait l’étape suivante de l’évolution naturelle et également nourrit par le monde matériel. L’éther des âmes, des égrégores, archétypes et autres curiosités de la conscience collective et cosmique; si subtil soit-il, reste un produit du monde matériel donc soumis à celui-ci, même si le monde des esprits peut interagir avec le monde plus dense qu’est le nôtre et avoir l’illusion d’en modifier le cours d’évolution. Lorsque le manifesté prend conscience de lui-même sa vibration s’apaise, il rectifie tous les agrégats le composant et la lumière repart fluide à la source. Où se situe la liberté là-dedans ? Mystère. Notre seule possibilité, ne pas nous prendre au sérieux, rire, nous émerveiller, chanter, danser, dessiner notre reconnaissance et notre joie tout en acceptant de mourir à chaque instant à nous-même afin d’accompagner la métamorphose joyeuse de l’Univers, voilà mon plan de vie. Selon cette démarche toute est parfaite providence, le merveilleux devient apparent à chaque instant. Tout est question de point de vue. Chaque observateur a raison selon le point où il se situe. Notre liberté réside peut-être dans la conscience et la possibilité de changer notre regard sur l’univers, ou n’est-ce là encore qu’une illusion. Métamorphoser sa vision tout en maintenant son attention sur la pulsion qui nous conduit à cet acte.
Cela dit, je partage ta peine et compatis à la souffrance des humains sacrifiés sciemment sur l’autel de la haine par certains Êtres assoiffés par le pouvoir, car inconscients de leur nature profonde. La question que nous pouvons poser est ; par quel processus chaque individualité d’un groupe social délègue son pouvoir personnel aux hommes malfaisants ? La véritable révolution est intérieure. L’inspiration spirituelle conjuguée à l’action sociale pour le renversement des forces occultes mènent souvent au sacrifice ultime. Gandhi en est l’exemple le plus illustre. Avoir à chaque instant l’humilité et la gratitude d’être instruit des tenants et aboutissants des événements tragiques sans porter de jugements définitifs, me semble une sage attitude pour favoriser un ordre social respectueux de chacun, tout en refusant de participer aux actes clairement malsains. Notre responsabilité première est de faire régner la paix en nous.

Pardonne moi la longueur de ma réponse due à ma volonté d’être aussi précis et juste que possible.
Bien amicalement.
Franck

Source : commentaire du 30 avril 2015 08:04 posté sur l'article Satprem

vendredi 1 mai 2015

Jeanne-Marie Sens



Jeanne-Marie Sens est une chanteuse, parolière, écrivain et éditrice.

Je donnerai ma voix

Je donnerai ma voix
à celui qui n’aura
ni l’amour de l’argent
ni le gout du pouvoir
mais ce désir ardent
d’embellir notre histoire
Je donnerai ma voix

Je donnerai ma voix
à l’homme ou à la femme
qui ne mendiera pas
pour être populaire
et qui tiendra demain
les promesses d’hier

Je donnerai ma voix
à celui qui saura
qu’un vieillard a le droit
de ne plus être fort
et d’exister encore
les derniers de nos jours
Si nous en avons peur
c’est qu’il y a dans nos cœurs,
bien peu d’amour

Je donnerai ma voix
à celui qui voudra
inventer des chemins
qui mèneront si loin,
qui mèneront si loin
que chaque enfant sera
poète ou musicien
Je donnerai ma voix

Je donnerai ma voix
à l’homme ou à la femme
qui verra que la terre
est un être vivant
qui respire et qui pleure
comme un vieil océan

Je donnerai ma voix
à celui qui viendra,
sans mépris sans colère
affronter la misère
affronter la misère
de l’esprit et du corps
de ces oiseaux blessés
par le sang pollué
des bateaux morts
Je donnerai ma voix

Je donnerai ma voix
à l’homme ou à la femme
qui se révoltera
contre les préjugés
sans se croire obligé
d’insulter le passé

Je donnerai ma voix
à celui qui saura
qu’il est très important
de penser librement
quand de tous les cotés
chacun peut lui jurer
que lui seul à trouvé
dans son livre d’idées
la vérité
Je donnerai ma voix...

Paroles de Maxime Piolot et musique de Jean-Pierre Castelain